Les Formations Offertes
Licence en droit
Présentation et objectifs de la formation

Présentation

Cette formation juridique à distance proposée par l’Université Paris 8 respecte le schéma Licence-Master-Doctorat (LMD) qui vise à harmoniser les diplômes universitaires à l’échelle européenne.

Licence 1ère année (L1) et 2ème année (L2)

Les parcours Droit général ont pour vocation d’enseigner les fondamentaux du droit en ménageant une progression dans les études juridiques.

  • La première année de licence est une année fondamentale et pluridisciplinaire, permettant, le cas échéant, aux étudiants de se réorienter.
  • La seconde année est une année de consolidation des connaissances fondamentales du droit pour leur permettre d’élaborer progressivement un projet de formation et, au-delà, un projet professionnel, sans la contrainte d’un choix prématuré.

La vocation généraliste des enseignements dispensés doit garantir les étudiants contre toute spécialisation prématurée et irrémédiable.

Le parcours « Droit Public » (L3)

Le parcours droit public permet à l’étudiant :

  • soit de s’arrêter à la fin de sa licence pour passer directement certains concours de la fonction publique, nationale ou territoriale, ouverts à Bac + 3, mais aussi de trouver un emploi au sein du secteur privé ou du secteur public,
  • soit de poursuivre leurs études en intégrant un master de droit public.

Le parcours renforce les connaissances de l’étudiant en droit public, le lien avec les collectivités territoriales étant assuré pour l’étudiant souhaitant se diriger vers le secteur public.

Le parcours « Droit Privé » (L3)

Le parcours de droit privé ne se singularise du parcours de droit public qu’au cinquième et sixième semestres de la licence. Les étudiants peuvent, tout au long du parcours de droit privé :

  • soit affiner leur projet de formation dans un master de droit privé ;
  • soit se réorienter vers un master de droit public ;
  • soit développer un projet professionnel pour entrer le plus tôt possible dans la vie active en passant des concours auxquels ils auront été préparés dans des conditions optimales grâce aux enseignements généraux, spéciaux et techniques suivis tout au long de la licence, ainsi qu’à leur stage obligatoire de découverte de l’entreprise.

Par ailleurs, la spécialisation et l’approfondissement n’intervenant que dans le cadre des différents masters, le parcours de droit privé des cinquième et sixième semestres n’a pas été conçu comme l’instrument d’une formation de haut niveau de ce champ disciplinaire.

D’une part, des matières fondamentales du droit y ont été intégrées, comme le droit de la famille et le droit des contrats spéciaux.

D’autre part, les outils de communication, comme l’anglais et l’informatique, doivent permettre aux étudiants de renforcer leurs acquis des quatre premiers semestres.

Enfin et surtout, les matières qui sont axées vers les différents masters de droit privé sont limitées et optionnelles tantôt sous forme de cours (exemple droit de la sécurité sociale, criminologie), tantôt sous forme de travaux dirigés (exemple, droit des sociétés) afin de permettre aux étudiants de développer leurs capacités de « savoir-faire et de savoir-être ».

Les atouts d’une formation juridique à distance
Sur un plan organisationnel
Tout en dispensant une formation universitaire strictement identique à celle qui est assurée en « présentiel » à l’Université, l’enseignement à distance proposé offre une réelle souplesse d’organisation à toutes les personnes qui souhaitent entamer ou reprendre des études supérieures.

Les publics concernés par cette formation sont très divers : salariés, étudiants éloignés d’un site universitaire ou domiciliés à l’étranger, personnes à mobilité réduite, étudiants chargés de famille, demandeurs d’emploi, personnes incarcérées ou étudiants en double cursus, etc.

L’organisation des études est parfaitement adaptée à la situation particulière de ces publics :
  • Absence de contraintes géographiques (l’IED compte actuellement des étudiants dans le monde entier),
  • Obligation de présence physique limitée (un regroupement facultatif par semestre à Paris et session d’examen en juin et/ou de septembre, organisée à Paris et hors métropole),
  • Personnalisation du rythme de l’acquisition des connaissances et de la formation à la méthodologie juridique.
Le suivi d’une formation juridique à distance peut permettre l’obtention d’un diplôme de l’enseignement supérieur, la reprise d’études à un rythme approprié, la diversification d’un cursus universitaire ou, plus simplement, la recherche d’un épanouissement personnel.
Sur un plan pédagogique>
Toute formation à distance nécessite une forte implication de l’étudiant, ainsi qu’une organisation méthodique et une grande autonomie de sa part.

Les moyens pédagogiques retenus par l’équipe enseignante privilégient le recours à l’Internet. Ces moyens autorisent une modulation de l’encadrement des étudiants qui garantit un suivi personnalisé renforcé permettant de répondre aux attentes de chacun et de surmonter les difficultés propres à ce mode de formation :
  • Des enseignements conçus et dispensés par des universitaires préparés aux applications pédagogiques des techniques numériques,
  • Des cours magistraux accompagnés de travaux dirigés à télécharger,
  • Une formation « tutorée », c’est-à-dire encadrée par des enseignants : messagerie (courriels), permanences téléphoniques, regroupements facultatifs (un par semestre), forum, et quiz en ligne,
  • Des corrections individualisées et des corrigés types mis en ligne.
Objectifs
Les trois années de la Licence en droit, diplôme national à vocation généraliste, constituent probablement l’étape la plus importante dans ce parcours universitaire. En effet, elles doivent apporter aux étudiants les connaissances fondamentales nécessaires à une formation juridique la plus exhaustive possible, tout en leur permettant d’acquérir une autonomie de réflexion et d’action qui les aidera dans leur pratique professionnelle future.
Débouchés
L’étudiant titulaire de la Licence en droit à distance aura la possibilité de s’inscrire dans l’un des « Masters Droit » proposés en formation initiale « présentielle » à l’Université Paris 8 :
  • Droit des affaires et fiscalité
  • Droit comparé, spécialité droit comparé de la famille
  • Droit comparé, spécialité droit public comparé
  • Droit comparé, spécialité droit des grandes agglomérations européennes
  • Droit médical et de la santé
Il pourra également, s’il le souhaite, postuler pour une inscription dans un Master proposé par toute autre université, en France ou dans un autre pays de l’Union européenne.
Équipe pédagogique

 
imprimer exporter (pdf) accueil haut de page
Vous souhaitez vous inscrire à l'IED
Vous avez fait une demande d'inscription à l'IED cette année :
Vous vous êtes inscrit à l'IED cette année :
L’institut
Personnel
Licence en droit
foire aux questions
Messagerie du personnel IEDAdministration Copyright © IED Paris 8, 2005 - tous droits réservésMentions légaleswebmaster@iedparis8.net